Tags: Millésima

Château Phélan Ségur (version longue)

Niché sur les hauteurs de la prestigieuse appellation Saint-Estèphe, et faisant face à l’estuaire de la Gironde — lequel lui apporte son oxygène et son micro climat bienfaiteur -, Phélan-Ségur est un cru au bien joli pedigree. Les premiers pas viticoles significatifs de cette élégante propriété de style néo-classique se font dès la fin du XVIIIème siècle lorsqu’un jeune irlandais et courtier en vin, Bernard Phélan, décida de s’installer à Bordeaux. Motivé pour produire ses propres vins, il réussit à acquérir, avec le soutien de son beau-père Daniel Guestier (grand négociant de la Place de Bordeaux) deux propriétés : le « Clos de Garramey » en 1805 puis, cinq ans plus tard, le domaine Ségur de Cabanac. C’est son fils, Franck Phélan, qui, à partir de 1841, réunit les deux propriétés pour n’en faire plus qu’une seule : Phélan Ségur. Mettant tout en œuvre pour la renommée de son cru et de ses vins, Franck Phélan fut un propriétaire charismatique, rigoureux et passionné par ses terres. Plus d’un siècle et demi plus tard, le château comme le parcellaire purent à nouveau retrouver tout leur éclat pour laisser s’exprimer les qualités intrinsèques de ces 70 hectares de vignes fortement marquées du sceau royal « cabernets ». A la cession des champagnes Pommery et Lanson dont elle était propriétaire, une famille de champenois, la famille Gardinier, tomba amoureuse de Phélan Ségur. Elle l’acquit en 1985. Xavier Gardinier et ses trois fils devinrent donc les nouveaux gardiens de ce

Château Phélan Ségur – Episode 1

Niché sur les hauteurs de la prestigieuse appellation Saint-Estèphe, et faisant face à l’estuaire de la Gironde — lequel lui apporte son oxygène et son micro climat bienfaiteur -, Phélan-Ségur est un cru au bien joli pedigree. Les premiers pas viticoles significatifs de cette élégante propriété de style néo-classique se font dès la fin du XVIIIème siècle lorsqu’un jeune irlandais et courtier en vin, Bernard Phélan, décida de s’installer à Bordeaux. Motivé pour produire ses propres vins, il réussit à acquérir, avec le soutien de son beau-père Daniel Guestier (grand négociant de la Place de Bordeaux) deux propriétés : le « Clos de Garramey » en 1805 puis, cinq ans plus tard, le domaine Ségur de Cabanac. C’est son fils, Franck Phélan, qui, à partir de 1841, réunit les deux propriétés pour n’en faire plus qu’une seule : Phélan Ségur. Mettant tout en œuvre pour la renommée de son cru et de ses vins, Franck Phélan fut un propriétaire charismatique, rigoureux et passionné par ses terres. www.millesima.fr

Chateau Angelus video

For connoisseurs from all over the world Angelus is counting among the most beautiful classified jewels of the Saint-Emilion Grand Cru appellation and as the true star of its classification, unhealthy the “Categorie B”. Angelus remains above all the finest expression of the winegrowing passion of Hubert de Boüard and Jean-Bernard Grenie as well as the skilful blend of a two-headed terroir (clayey-calcareous and clayey-sandy-calcareous) located on gentle slopes… Find all the special offers of this Chateau on: www.millesima.co.uk Copyright © septembre 2009 Millesima SA

Chateau Ducru Beaucaillou video

The origins of the Chateau Ducru-Beaucaillou date back to the early 18th century, generic here more precisely in 1720. Its name comes from the “beaux et gros cailloux” (big and beautiful stones) defining its terroir of an outstanding quality, there conveying finesse and elegance to the wine it produces. Find all the special offers of this Chateau on: www.millesima.co.uk www.millesima-usa.com www.millesima.com.hk Copyright © september 2009 Millesima SA

Château Smith Haut Lafitte – cru classé de Graves – AOC Pessac-Léognan

Basé au coeur de l’appellation de Pessac-Léognan, le château Smith Haut Lafitte est un cru classé de Graves qui n’a pas son pareil pour réserver des surprises lors de sa visite. Surnommé un jour “plus Graves des Graves” par Bernard Ginestet, en raison de son importante constitution sur ses sols, de graves dites “gunziennes” (quaternaire), les 67 hectares bien situés sur le haut du plateau de l’appellation ont progressivement élaboré des blancs comme des rouges à la notoriété internationale incontestable. Cette reconnaissance et ce succès d’estime devinrent possibles avec l’arrivée aux commandes de Florence et de Daniel Cathiard, heureux propriétaires de Smith Haut Lafitte en novembre 1990. Couple passionné par le vin, ces anciens champions de ski, reconvertis avec brio dans une viticulture très respectueuse de l’environnement, relèvent ainsi, et toujours avec passion et énergie, de nouveaux défis. Retrouvez les vins de cette propriété sur: www.millesima.fr Copyright © juin 2010 Millésima SA

Primeurs 2009 – château Montrose: interview Nicolas Glumineau

Château Montrose nous a accordé un entretien pour nous parler de la manière dont la propriété et ses équipes ont vécu le millésime 2009 et la façon dont celui-ci s’est exprimé dans les vins de Montrose et de la Dame de Montrose Entretien avec Nicolas Glumineau Retrouvez les vins en Primeurs de cette propriété sur: www.millesima.fr Copyright © avril 2010 Millésima SA

Primeurs 2009 – château Angélus: interview Hubert de Boüard de Laforest

Château Angélus nous a accordé un entretien pour nous parler de la manière dont la propriété et ses équipes ont vécu le millésime 2009 et la façon dont celui-ci s’est exprimé dans les vins d’Angélus et du Carillon de l’Angélus. Entretien avec Hubert de Boüard de Laforest Retrouvez les vins en Primeurs de cette propriété sur: www.millesima.fr Copyright © avril 2010 Millésima SA

Primeurs 2009 – Château L’Evangile: interview Charles Chevallier

Château L’Evangile nous a accordé un entretien pour nous parler de la manière dont la propriété et ses équipes ont vécu le millésime 2009 et la façon dont celui-ci s’est exprimé dans les vins de L’Evangile et du Blason de l’Evangile. Entretien avec Charles Chevallier Retrouvez les vins en Primeurs de cette propriété sur: www.millesima.fr Copyright © mai 2010 Millésima SA