Château Phélan Ségur (version longue)

Niché sur les hauteurs de la prestigieuse appellation Saint-Estèphe, et faisant face à l’estuaire de la Gironde — lequel lui apporte son oxygène et son micro climat bienfaiteur -, Phélan-Ségur est un cru au bien joli pedigree. Les premiers pas viticoles significatifs de cette élégante propriété de style néo-classique se font dès la fin du XVIIIème siècle lorsqu’un jeune irlandais et courtier en vin, Bernard Phélan, décida de s’installer à Bordeaux. Motivé pour produire ses propres vins, il réussit à acquérir, avec le soutien de son beau-père Daniel Guestier (grand négociant de la Place de Bordeaux) deux propriétés : le « Clos de Garramey » en 1805 puis, cinq ans plus tard, le domaine Ségur de Cabanac. C’est son fils, Franck Phélan, qui, à partir de 1841, réunit les deux propriétés pour n’en faire plus qu’une seule : Phélan Ségur. Mettant tout en œuvre pour la renommée de son cru et de ses vins, Franck Phélan fut un propriétaire charismatique, rigoureux et passionné par ses terres. Plus d’un siècle et demi plus tard, le château comme le parcellaire purent à nouveau retrouver tout leur éclat pour laisser s’exprimer les qualités intrinsèques de ces 70 hectares de vignes fortement marquées du sceau royal « cabernets ». A la cession des champagnes Pommery et Lanson dont elle était propriétaire, une famille de champenois, la famille Gardinier, tomba amoureuse de Phélan Ségur. Elle l’acquit en 1985. Xavier Gardinier et ses trois fils devinrent donc les nouveaux gardiens de ce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.